Calendrier agenda gratuitCalendrier agenda gratuit

Vladimir poutine, un président paranoïaque et extrémiste

Recherche sur  
Vladimir Poutine

Suite à la guerre d'Ukraine qu'il a déclenchée le 24 février 2022, les qualificatifs peu glorieux sur Vladimir Poutine ne manquent pas, et les faits sont là.

En trompant ses partenaires politiques, en muselant les médias, en assassinant ses opposants, en manipulant la population russe, en faisant voter des lois d'une autre époque et en semant la terreur et la famine en Ukraine, Vladimir Poutine a réussi l'exploit de rester au pouvoir pendant plus de vingt ans, soit déjà dix ans de plus qu'un autre dictateur, Hitler.

C'est trop.

Merci de partager cette page.

Naissance de Vladimir Poutine. Au service du contre espionnage russe de 1985 à 1990 sous le nom de Vladimir Platov, il qualifie la chute de l'URSS, en 1991, de "désintégration de la Russie historique". 

En Russie, Boris Eltsine limoge son premier ministre Sergueï Stepachine, nommé 3 mois plus tôt, et nomme à la place Vladimir Poutine. Dans ses mémoires, il reconnaîtra avoir fait une erreur.

Tout juste nommé premier ministre de la Russie, Vladimir Poutine envahi la Tchétchénie, officiellement pour combattre le terrorisme. Les violences infligées par les russes seront qualifiées de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité par le parlement européen.

En Russie, Boris Eltsine annonce sa démission, affirmant que "La Russie doit entrer dans le nouveau millénaire avec de nouveaux hommes politiques". Il désigne Vladimir Poutine pour assurer l'intérim.

Déjà président par intérim depuis le 31 décembre 1999, Vladimir Poutine est élu président de la fédération de Russie, avec 53% des voix.

Le sous-marin nucléaire russe Koursk sombre au large de la mer des Barents, faisant 118 morts. Le nouveau président Vladimir Poutine refuse dans un premier temps l'aide des occidentaux pour sauver l'équipage afin de préserver les secrets militaires de la Russie, ce qui explique qu'il n'y ai eu aucun survivant.

Suite à la prise d'otages du 23 octobre 2002 dans un théâtre à Moscou, Vladimir Poutine valide l'assaut donné par les forces spéciales russes  en utilisant un gaz incapacitant. Le bilan est de 128 décès parmi les otages.

Décès du député russe Sergueï Iouchenkov, tué par balles au pied de son immeuble à Moscou. Il enquêtait sur l'assaut ordonné par Vladimir Poutine suite à la prise d'otages au théâtre de Moscou en octobre 2002.

Du 1er au 3 septembre 2004, la prise d'otage d'un millier d'enfants et adultes dans une école à Beslan, en Tchéchénie, suivie de l'intervention de l'armée russe de Vladimir Poutine, fait 334 morts dont 186 enfants. 

En Ukraine, les résultats de l'élection du président, qui donnent comme gagnant le pro-russe Viktor Ianoukovytch soutenu par Vladimir Poutine, sont contestées par le pouvoir en place qui signale de nombreuses fraudes. La "révolution orange" donnera lieu à une nouvelle élection avec la victoire du président sortant Viktor Iouchtchenko.

Jacques Chirac remet la Grand-Croix dans l'ordre de la légion d'honneur à Vladimir Poutine.

La journaliste russe Anna Politkovskaya, qui critiquait publiquement la politique de Vladimir Poutine en Tchétchénie, est assassinée dans l'ascenseur de son immeuble.

Décès à Londres de l'ex agent secret russe Alexandre Litvinenko, opposant à Vladimir Poutine, coupable d'avoir bu du thé contenant du polonium 10 hautement radioactif avec d'anciens agents du KGB.  

L'intervention publique de Nicolas Sarkozy pour son premier G8, qui se tient en Allemagne du 6 au 8 juin 2007, laisse penser qu'il aurait pu être soit ivre, soit décontenancé par son précédent entretien viril avec Vladimir Poutine.    

Dmitri Medvedev devient président de la Russie, et nomme rapidement Vladimir Poutine comme premier ministre.

La Russie de Vladimir Poutine et la Géorgie s'affrontent, du 7 au 16 août 2008, pour le contrôle de l'Ossétie du Sud. La Russie, victorieuse, est accusée par la la Cour Européenne des droits de l'homme, en 2021, d'atteintes au droits de l'homme pendant et après le conflit.

L'avocat Stanislas Markelov et la journaliste ukrainienne Anastasia Babourova, connus pour leur opposition au régime de Vladimir Poutine, sont assassinés par balle en ville de Moscou.  

La militante des droits de l'homme russe Natalia Estemirova, opposante à Vladimir Poutine, est enlevée à son domicile et assassinée.

Le prix Confucius de la paix, créé par la Chine en 2010 pour contrecarrer le prix Nobel de la paix attribué au dissident chinois Liu Xiaobo, est attribué en 2011 à Vladimir Poutine, en son absence, pour son opposition à l'intervention de l'Otan en Libye.

Vladimir Poutine est élu président de la république de Russie pour la 2ème fois. Son premier mandat, du 31 décembre 1999 au 07 mai 2008, fait suite à la démission de Boris Eltsine.

Sous la pression de Moscou et de son président Vladimir Poutine, un référendum sur le rattachement à la Russie est organisé en Crimée, région qui faisait partie de l'Ukraine. Les résultats annoncés sont de 96,77% des votants favorables au rattachement, avec un taux de participation de 86%.

Début de la guerre du Donbass, qui oppose l'Ukraine aux pro-russes soutenus par Vladimir Poutine, et qui a causé à ce jour plus de 10 000 morts. 

Décès de Boris Nemtsov, opposant à la politique de Vladimir Poutine. Il est assassiné près du Kremlin à Moscou, deux semaines après l'accord de paix signé à Minsk, entre l'Ukraine et la Russie.

Au sommet du G20 à Hambourg, en Allemagne,du 7 au 8 juillet 2017, Donald Trump et Vladimir Poutine font connaissance en privé pendant plus de deux heures. Le journal Le Monde traduit : "Poutine est ravi, Trump honoré".

Vladimir Poutine est élu pour la quatrième fois président de la Fédération de Russie. Au pouvoir depuis 1999, il promulgue une loi en 2021 pour rester au pouvoir jusqu'en 2036.

Vladimir Poutine signe une loi lui permettant de rester au pouvoir en Russie jusqu'en 2036, au lieu de 2024 comme prévu dans la constitution.

Le chef de l'exécutif russe Vladimir Poutine promulgue une loi interdisant à ses opposants politiques qualifiés d'extrémistes de participer aux élections.

Le président russe Vladimir Poutine déclare unilatéralement la guerre à l'Ukraine. Le gouvernement français condamne une violation des engagements internationaux de la Russie. 

Joe Biden, président démocrate des Etats-Unis, qualifie Vladimir Poutine de criminel de guerre, mettant ainsi le président de la Russie sur le même banc que les responsables nazis condamnés à la peine de mort à Nuremberg le 1er octobre 1946.

Le groupe ukrainien Kalush Orchestra  remporte le concours Eurovision de la chanson à Turin, en Italie. Dans ce contexte de guerre déclaré par Vladimir Poutine, le journal "20 Minutes" titre : "La victoire de l'Ukraine, cri du cœur du peuple européen".  

Mikhaïl Gorbatchev ou GorbatchovMort de Mikhaïl Gorbatchev (né le 2 mars 1931), dernier président de l'URSS, une fédération dont la disparition, approuvée par le monde occidental, est considérée comme la plus grande catastrophe géopolitique du XXe siècle par Vladimir Poutine.

Suite aux référendums dans l'est de l'Ukraine, Vladimir Poutine entérine l'annexion à la Russie de Donetsk, Louhansk, Zaporijia et Kherson. Le vote a souvent eu lieu au porte-à-porte sous la menace de personnes armées et n'était pas à bulletin secret. En 1991, les 6 645 784 votants de ces régions, soit 84 % des inscrits, étaient favorables à plus de 85 % à l'indépendance de l'Ukraine (source Wikipédia).

La Cour pénale internationale (CPI) émet un mandat d'arrêt contre Vladimir Poutine pour déportation illégale de plus de 16000 enfants ukrainiens en Russie.

En Ukraine, la destruction partielle du barrage de la centrale hydroélectrique de Kakhovka provoque l'inondation de 24 localités. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky et la Russie de Vladimir Poutine se rejettent la responsabilité de ce drame.   

Evgueni Prigojine, chef de la milice Wagner, dirige une rébellion contre l'armée russe avec plusieurs milliers de ses mercenaires en direction de Moscou avant de faire demi tour. Affirmant d'abord que les traites seront punis ,Vladimir Poutine accorde finalement l'impunité à Prigojine.

Evgueni Prigojine, d'abord voleur et escroc, puis restaurateur, mercenaire, oligarque et chef de guerre Mort du mercenaire et oligarque russe Evgueni Prigojine, chef de la milice Wagner, ami de Vladimir Poutine avant d'être finalement considéré comme un traitre. Le chef du Kremlin déclare ne pas être à l'origine de l'accident d'avion qui a provoqué la mort d'Evgueni Prigojine et de neufs de ses proches, mais le doute persiste.

Le G20 se tient en Inde, à New Delhi, du 9 au 10 septembre 2023. Les médias qualifient le communiqué final de transparent, voire d'insipide, du fait qu'il ne condamne pas explicitement la guerre menée par Vladimir Poutine en Ukraine.

Décès de l'avocat russe Alexeï Navalny, opposant de Vladimir Poutine. En prison depuis 2021, il avait fait l'objet d'une tentative d'empoisonnement en 2020. A un mois des élections présidentielles en Russie, les circonstances de sa mort sont inconnues ! 

Vladimir Poutine est candidat pour un cinquième mandat à la tête de la Russie, cette réélection étant possible depuis qu'il a lui-même fait adopter une révision constitutionnelle en 2020, lui permettant de se maintenir au pouvoir jusqu'en 2036.   

Si j'ai oublié un évènement important pour cette recherche, merci de m'envoyer un message.

Pour faire une autre recherche dans le calendrier des évènements historiques, veuillez saisir un ou plusieurs mots clé, un mois, une année ou une date :

Afficher les calendriers et les évènements d'une décennie puis d'une année :

Afficher les évènements d'un jour ou d'un mois :

Voir aussi

Calendriers agendas : https://www.calagenda.fr